Avec le Nouveau Front Populaire, il faut aussi faire barrage à l’extrême droite à l’Assemblée Nationale

RASSEMBLEMENTS JEUDI 18 JUILLET DEVANT LES PRÉFECTURES
( A partir de 12h Préfecture du Rhône Square Delestraint Lyon 3ème )

Toutes les composantes du Nouveau Front Populaire (partis, syndicats, associations,collectifs, citoyen·ne·s de la société civile…) mobilisé·e·s dans les urnes et dans les luttes contre l’extrême droite et pour une véritable changement.

Appelons solennellement Emmanuel Macron à respecter le résultat des urnes.
Pas question de continuer une politique économique et sociale violente et destructrice des solidarités .
Pas question de rechercher des accords avec la droite pour barrer la route à un gouvernement du front populaire .

Oui à un gouvernement du Nouveau Front Populaire qui s’engage à porter son programme, le seul à même de satisfaire les exigences démocratiques et sociales et de combattre les idées du RN.

Le président de la République doit appeler au gouvernement un premier ministre issu du NFP qui est la première force à l’Assemblée Nationale.

Nous appelons à rejoindre le rassemblement devant la préfecture du Rhône à Lyon jeudi 18 juillet à partir de 12h, initié par la CGT .

Lyon le 17/07/2024
Organisations parties prenantes du Nouveau Front Populaire :
Les Ecologistes (EELV), La France Insoumise (LFI), Parti Communiste Français (PCF), Génération·S,
ENSEMBLE! (Mouvement pour une Alternative de Gauche Ecologiste et Solidaire), NPA –
l’Anticapitaliste (Nouveau Parti Anticapitaliste)

Soutien à l’Ukraine

UNE CENTAINE DE PERSONNES RASSEMBLÉES PLACE DE LA COMÉDIE A LYON LE 14 JUILLET 
 CONTRE LE CRIME DE  GUERRE DE POUTINE DU 8 JUILLET !

Ce dimanche 14 juillet, place de la Comédie à Lyon une centaine de personnes se sont rassemblées à partir de 13h00, à l’appel de l’Association Liberté pour l’Ukraine  pour rendre hommage aux victimes de l’attaque meurtrière  perpétrée le 8 juillet dernier par l’armée russe contre le plus grand hôpital pédiatrique d’Ukraine ( Okhmatdyt ) situé dans la banlieue de Kyïv.
Ce jour-là, un missile Kh101 a frappé l’un des bâtiments de l’entrée de l’hôpital, entraînant la destruction de plusieurs services ( dont celui de l’oncologie) et la mort de plusieurs patients ainsi que d’une cheffe de service.Ce sont 27 civils qui sont morts, dont 4 enfants et il y a eu 117 blessés dont 7 enfant Une bonne partie de l’hôpital a dû être évacuée en urgence, dans la crainte d’une nouvelle frappe.
Le rassemblement a été l’occasion de rappeler le sort des 2000 enfants blessés ou tués depuis le 24 février 2022 ainsi que celui des 20 000 enfants déportés ou enlevés en Russie et dans les territoires occupés.
Le rassemblement s’est terminé  avec l’interprétation de l’hymne ukrainien, d’un chant à la mémoire des victimes de la guerre et de la Marseillaise.
Rdv a été donné pour le 24 août prochain ( défilé du jour de l’indépendance ).
Le collectif 69 de soutien au peuple ukrainien a apporté son soutien à ce rassemblement et était présent devant l’hôtel de ville. Le  communiqué de soutien au rassemblement se terminait ainsi :
 Nous appelons
 * à renforcer la Solidarité avec le peuple ukrainien suite à l’agression militaire de la Russie de Poutine
 * à renforcer le soutien sous toutes ses formes à la Résistance ukrainienne
 * au Retrait des troupes russes de tout le territoire ukrainien, condition d’une paix juste et durable.

Lyon 15 juillet 2024
Pour le  Collectif de soutien au peuple ukrainien
Mykola, Ruben

L’appel de L’horloger de Saint-Paul

NON AU RN, NON A LA HAINE, POUR DES MÉTIERS D’ART QUI S’ENGAGENT

Le 7 juillet 2024, c’est un modèle de société et un mode de vie que nous devrons choisir en nous présentant devant les urnes pour le 2e tour des élections législatives. Celles et ceux qui seront élu.es au Parlement français auront dans leurs mains la vie et le destin de 68,4 millions de personnes.

Alors qu’une grande partie de la population est prête, dans quelques jours, à voter pour
des candidat.es d’extrême-droite, dont elle ne partage, pour la majorité, pas l’idéologie
d’exclusion raciste, il est de la responsabilité de la société civile de prendre la parole pour
dénoncer une situation dangereuse, voire insupportable.

En tant que Maître-artisan d’art, restaurateur du patrimoine, je ne peux me résoudre à voir
le Rassemblement National (qui est tout sauf un rassemblement car il ne s’adresse qu’aux
sentiments négatifs, aux peurs les plus instinctives pour diviser les groupes humains entre – eux) accéder au pouvoir dans mon pays, à voir la France se laisser séduire par l’illusion
que représente ce parti et son fantasme de préférence nationale, tant celle-ci est opposée aux valeurs d’ouverture que porte nos métiers, vecteurs de partage, de dialogue des savoirs,de transmission et de (re)connaissance mutuelle, au-delà des frontières et des continents.

Pour un homme de l’art, ceci est tout simplement inacceptable car les liens avec les autres
pays et cultures sont inséparables de l’identité et de l’expression de professions issues
de générations d’artisans cultivés, de toute provenance, qui coopérèrent, s’inspirèrent
au cours des siècles et firent ainsi progresser leur art.

Vais-je pouvoir continuer de travailler dans un pays refermé sur lui-même, de servir
une société qui rejette l’idée même de ce qui fait la richesse de la France, le partage
des cultures, son patrimoine aux influences multiples ? Vais-je accepter de travailler pour
un.e client.e dont le vote s’est porté sur le RN ? Comment lui expliquer que les valeurs de
mon métier sont contraires à celles prônées par ce parti politique ? Aurais-je le courage de
ne pas trahir, de ne pas « collaborer » avec ce qui enlève à ce métier son identité, annihile
son éthique, anéanti sa raison d’être ? Comment vais-je le défendre, sinon en entrant
en résistance ? Les mêmes questions, sans doute, que se sont posés les artisans,
les compagnons, les artistes, les mêmes remises en cause à la veille de l’arrivée de régimes totalitaires qui ont détruit leur outil de travail, pire leur raison de travailler.

Face au danger de voir les principes d’universalité des savoirs mis à mal, face au nationalisme, la société civile doit s’opposer au climat de rejet et de haine qui prend forme sous ses yeux. Elle doit défendre la diversité et le dialogue qui nourrissent la science, la culture, l’éducation et tous les héritages issus des lumières qui participèrent à la lutte contre l’obscurantisme en propageant inlassablement leurs soifs d’ouverture, de partage et de transmission. Quels que soient nos métiers, nous avons le devoir de préserver ces fondamentaux séculaires qui fondent nos professions, indissociables du progrès social, économique, territorial, environnemental et humain de la France.

Entre deux projets de société, qui s’opposent absolument, l’un démocratique, progressiste
et libre, l’autre autocratique, liberticide et autodestructeur – car le RN n’est pas un parti
comme les autres mais une imposture très dangereuse – il n’y a qu’un vote qui puisse nous permettre de dire : « Nos métiers d’art, maîtres et compagnons-ouvriers d’antan, nos grands-parents seraient fiers de nous ! »

Faisons en sorte de porter notre voix sur des candidats qui prônent l’Égalité et la Justice
– sans distinction d’origine, de culture ou de religion – l’émancipation de chacun.e, son droit à un égal accès aux savoirs et à une égale dignité. Lyon l’humaniste, l’historique carrefour
des connaissances, la capitale de la Résistance, apportera sa part pour que la France
ne tombe pas.

Pour la pérennité de nos savoirs-faire, pour notre patrimoine vivant, pour éviter que surgisse la pire régression politique de la 5e République qui entrainerait à moyen terme le déclin des métiers traditionnels, pour sauver la Démocratie, … et parce que le Nouveau Front Populaire a ouvert la voie de cette espérance, …

le 7 juillet, votons pour les candita.tes engagé.es dans le Front démocratique contre l’extrême droite!

Philippe CARRY
L’horloger de Saint-Paul
Maître-artisan d’art
Lyon, le 3 juillet 2024

BARRER LA ROUTE AUX NEO-FASCISTES

Aujourd’hui, le danger est bien là : les résultats du Rassemblement National peuvent lui permettre d’obtenir la majorité absolue la semaine prochaine.
Le macronisme s’est effondré, victime de sa politique anti-sociale et du mépris affiché par son chef.

Face au RN, il reste donc la gauche et les Écologistes : le Nouveau Front Populaire. 
Ses résultats sont supérieurs à ceux de la NUPES. Résultats obtenus avec une alliance et un programme qui redonnent espoir, malgré le peu de temps disponible pour le construire. C’est aussi la mobilisation citoyenne, syndicale, associative qui a permis au Nouveau Front Populaire d’atteindre ce résultat.

C’est particulièrement le cas dans la Métropole de Lyon et le Rhône, en permettant l’élection dès le 1er tour de Marie-Charlotte Garin dans la 3° circonscription, et l’arrivée en première position d’Anaïs Belouassa Cherifi, Boris Tavernier, Sandrine Runel, Gabriel Amard, Abdelkader Lahmar, Lucie Gaillot-Durand et Idir Boumertit dans 7 autres circonscriptions. 

Dimanche prochain, il faut faire gagner le plus possible de candidat·es du Front Populaire, porteur de justice sociale et environnementale, de démocratie et de lutte contre tous les racismes. Il faut assurer la victoire des candidats en tête déjà nommés, ainsi que Anne Reymbaut, Fabrice Matteucci, Victor Prandt arrivés en 2° position.

Et il faut tout faire pour empêcher le Rassemblement National d’obtenir la majorité absolue à l’assemblée. Pour cela, le Nouveau Front Populaire appelle à retirer ses candidat·es arrivé·es en 3ᵉ position pour empêcher l’élection de député·es d’extrême droite, comme c’est le cas dans la 10° ou la 11° circonscription du Rhône. Nous attendons des autres forces opposées au RN qu’elles fassent de même. Le renvoi dos à dos des prétendus « extrêmes des deux camps » est une stratégie honteuse et calamiteuse !

ENSEMBLE! appelle à faire barrage au Rassemblement national dans toutes les circonscriptions.
Les fauteurs de haine ne gagneront pas. Ils ne passeront pas.

Communiqué du Collectif 69 de Soutien au Peuple Ukrainien

Le collectif 69 de Soutien au Peuple Ukrainien est inquiet de la possible accession au pouvoir de l’extrême droite en France. Il rappelle que le Rassemblement National est le premier soutien à Poutine et que les services russes font tout pour faire gagner Marine Le Pen par les cyberattaques, la désinformation en France ( et en Europe) 

 Il rappelle que Marine le Pen a été reçue officiellement par Poutine lors de sa campagne électorale de 2022 .

 Enfin il rappelle que

  • Le RN a voté contre les sanctions envers la Russie, 
  • Le RN a voté contre la confiscation des avoirs des oligarques
  • Le RN a voté contre le soutien politique et militaire à l’Ukraine notamment contre   la livraison d’armes à la résistance ukrainienne

En conséquence le collectif Ukraine appelle à voter contre l’extrême droite aux prochaines élections législatives, pour les candidat-e-s qui soutiennent la résistance ukrainienne en  inscrivant ce combat dans une  mobilisation pour une alternative populaire antiraciste, sociale, écologique et démocratique .

Collectif 69 de Soutien au Peuple Ukrainien 

Signataires : Comité Ukraine 33 – DAR Artistes pour l’Ukraine – Emancipation 69 – Ensemble!69 ( Mouvement pour une Alternative de gauche ecologiste et solidaire) – Ligue des Droits de l’Homme 69 – Mouvement pour une Alternative non violente – Nouveau Parti Anticapitaliste/A – Place Publique 69 – Solidaires Rhône

DÉCLARATION D’ENSEMBLE !

18 juin 2024

La France à la croisée des chemins
Les élections européennes ont bouleversé le champ politique national.

* L’extrême droite progresse dans de nombreux territoires et dans toutes les catégories sociales. Le Rassemblement National gagne aussi en capacité de déstabilisation des autres forces (crises de LR et de Reconquête).

* Le macronisme s’effondre. Macron traînant le boulet de l’absence de majorité à l’Assemblée, a abusé du 49.3 et augmenté le ressentiment à son encontre.

En décidant la dissolution de l’Assemblée nationale, le Président impose, de manière précipitée, un rendez-vous électoral décisif.
Les temporalités sont bouleversées : d’une présidentielle dans trois ans, on bascule sur des législatives en trois semaines. Se pose désormais la question : « qui va gouverner ? »
Nous sommes face à un risque majeur : celui de l’accession au pouvoir du Rassemblement national.

Barrer la route au néofascisme
La victoire de l’extrême droite ouvrirait la voie à un néofascisme. Ce serait un drame pour les milieux les plus précaires, pour les droits des femmes et des minorités, pour les libertés ; une catastrophe pour la gauche, l’écologie et le mouvement social.
Face à la menace de l’accès du RN au gouvernement, la riposte se déploie dans deux directions :

* L’annonce, pour les élections législatives, dans chaque circonscription, de candidatures unitaires conformes à l’accord des partis du nouveau Front Populaire permet une dynamique « par en bas » dans la mobilisation électorale et au-delà. Obtenir une majorité de député·es de gauche est possible. ENSEMBLE! soutient toutes les candidates et tous les candidats qui se réclament du Nouveau Front Populaire et s’inscrivent dans cette dynamique unitaire, en particulier toutes et tous les député·es sortant·es.

* La nécessité d’un puissant mouvement populaire d’opposition aux extrêmes droites, au-delà des partis existants et des objectifs électoraux. Dès le lendemain du 9 juin, de toutes parts (syndicats, associations, collectifs, etc.), des appels ont été lancés, des manifestations organisées. Les manifestations des 15 et 16 juin, à l’initiative de l’intersyndicale, ont été un moment fort de cette mobilisation et de ce rassemblement.

La société civile a un rôle essentiel à jouer pour s’assurer que les divergences ne prendront pas le dessus.

Un Front Populaire pour changer la vie
De cette situation défensive est né un rassemblement qui rompt avec des mois de divisions et d’affrontements au sein des gauches et des écologistes. Un rassemblement qui prend l’offensive et qui redonne espoir.
Le Nouveau Front Populaire rassemble des femmes et des hommes issu·es d’organisations politiques, syndicales, associatives et citoyennes qui s’unissent pour construire un programme de rupture avec la politique d’Emmanuel Macron, répondant aux urgences sociales, écologiques, démocratiques et pour la paix.
Le contrat de législature qui l’accompagne va au-delà d’une simple plateforme électorale. Il permet d’offrir un véritable projet à l’ensemble de la population.
En lançant la campagne sur les urgences sociales, écologiques et démocratiques, sur les situations les plus dramatiques à l’échelle internationale, le programme porté par le Nouveau Front Populaire permet une vraie dynamique. Nous le soutenons.

Rassembler pour changer la gauche
Ce nouvel accord électoral est indispensable, mais ne doit pas être simplement un accord de sommet. Ce qui invite à ne pas sous-estimer l’ampleur du chemin à parcourir :

* Ouvrir l’alliance, au-delà des partis parlementaires, aux autres forces de la gauche et de l’écologie en y impliquant le mouvement social.

* Construire le Front Populaire à la base par des assemblées du Front Populaire ouvertes aux citoyens et citoyennes partout, dans les quartiers, les villages, les circonscriptions, les entreprises, les facs, etc. Des assemblées qu’il faudra maintenir, après le 7 juillet, afin d’entretenir la dynamique de mobilisation populaire.

L’enjeu est une refondation d’une gauche écologique et sociale sur des bases en rupture claire avec le social libéralisme.
ENSEMBLE! continuera en outre à agir pour peser sur les transformations nécessaires à gauche. Transformations qui exigent que se rassemblent celles et ceux qui militent pour une gauche de rupture, anticapitaliste, féministe, antiraciste, écologiste.
Dès le lendemain du 7 juillet, ENSEMBLE! proposera, à tous les mouvements qui partagent ce point de vue, de se rencontrer pour débattre de la coordination de nos forces.

L’extrême droite veut prendre le pouvoir : résistons !


Après le résultat de l’élection européenne dimanche 9 juin, Emmanuel Macron a annoncé dissoudre l’Assemblée nationale. Pendant 7 ans il a déroulé le tapis rouge au rassemblement national, il leur donne aujourd’hui la possibilité de prendre le pouvoir. 

Face à ce constat, l’heure est à la riposte antifasciste. Nous appelons à une mobilisation ce vendredi 14 juin à 18h30 place des Terreaux. Notre unité fait notre force, soyons nombreuses et nombreux pour enclencher une dynamique de résistance la plus combative et massive possible !

Grande Manifestation unitaire pour Gaza

samedi 8 juin à 15h LYON place Bellecour

Par le Collectif 69 de Soutien à la Palestine

STOP au génocide ! Sanctions contre Israël ! Cessez le feu immédiat ! 240 jours depuis le début de l’agression israélienne ! c’est 46 439 morts palestiniens et 10 000 personnes disparues dans toute la bande de Gaza que nous devons déplorer. Le nombre de victimes du génocide ne cesse de s’allonger ; aux morts sous les bombardements s’ajoutent les blessés et les malades qui ne peuvent être soignés, s’ajoutent encore, terrible réalité, les victimes de la famine ! Oui, des enfants meurent de faim alors que des files de camions d’aide humanitaire sont bloqués non loin !

Personne ne pourra dire qu’il ne savait pas !

Nous saluons la nouvelle décision de la Cour Internationale de Justice (CIJ) qui exige la fin de l’agression de Rafah, mais Israël, aveuglé par sa soif de vengeance piétine le droit international et ses engagements devant la C.LJ.

C’est pourquoi nous exigeons que la France et l’Europe cessent leur complicité et prennent des sanctions !

La France et l’Union européenne doivent arrêter toute coopération militaire et sécuritaire avec Israël et imposer des sanctions politiques, économiques et commerciales contre Israël, notamment la suspension de l’accord d’association et de coopération UE-Israël. Il faut poursuivre la mobilisation qui a permis d’aboutir à des résultats ; Déjà suite à notre mobilisation nous avons obtenu l’interdiction des sociétés d’armements au salon Eurosatory !

– Arrêt des livraisons d’armes à Israël, de toute coopération militaire et sécuritaire !

Une paix juste durable ne sera possible que dans le cadre de la reconnaissance de tous les droits du peuple palestinien, notamment de son droit à l’autodétermination et de son droit au retour. Cela implique le démantèlement des colonies, la fin de l’occupation israélienne ainsi que le respect de toutes les résolutions des Nations unies.

  • Libre accès des points de passage !
  • Cessez-le-feu total et permanent !
  • Arrêt de la guerre contre le peuple palestinien !
  • Comme l’Irlande l’Espagne et la Norvège la France doit reconnaître l’État de Palestine !
  • Les agressions des colons, les raids de l’armée israélienne doivent cesser en Cisjordanie !
  • Levée durable du blocus de Gaza !
  • Protection du peuple palestinien à Gaza et en Cisjordanie 

La lettre d’information de Laurence BOFFET – n° spécial juin 24

Communiqué sur LYEC – 15/05/24

Les propos exprimés publiquement par Nathalie Perrin-Gilbert et Alexandre Chevalier, responsables publics de Lyon en Commun (LYEC) sont pour nous des signaux de rupture politique et de confiance avec la majorité écologiste et de gauche au Conseil Municipal de Lyon. Le retrait de délégation d’une élue est une mesure exceptionnelle qui intervient après constat d’une rupture politique et/ou personnelle, ce qui est ici le cas.

Aussi Laurence Boffet, élue du 1er arrondissement et Vice-Présidente de la Métropole, et Sylvie Frénillot, adjointe dans le 9ème arrondissement suspendent leur appartenance au groupe des élu·es de Lyon en Commun à Lyon et à la Métropole.
Laurence Boffet et Sylvie Frénillot continueront leur travail loyalement dans la majorité et les exécutifs des Ecologistes et des Gauches à la Ville de Lyon et à la Métropole, tout en menant les discussions nécessaires sur les questions qui posent débat.

Quant au mouvement LYEC nous demandons une clarification urgente de sa ligne politique et une rupture dans son fonctionnement.
Ensemble! renouvelle par écrit à Lyon en Commun les conditions dans lesquelles il lui serait possible de rester dans le groupe.

Ensemble! rendra compte de son positionnement définitif et expliquera ses actions pour la suite dans une conférence de presse mardi prochain 21 mai à 11h à la Maison des Passages, 44 rue St Georges, Lyon 5ème.

l’Équipe d’animation d’Ensemble! Lyon
Laurence Boffet, Adjointe du 1er arrondissement et Vice-Présidente de la Métropole
Sylvie Frenillot, Adjointe du 9ème arrondissement de Lyon